Restes

Évocation de toisons inspirées du passé et de l’imaginaire faisant références aux techniques ancestrales de peausseries. Mettre en lien les matières employées et le rendu, la laque signifiant l’ossature et le tissage, la peau. Une enveloppe animale questionnant le geste, le processus qui fera naître la forme comme un vestige de mammifère chimérique. La laque végétale révèle, fige ce qui est éphémère, voué à disparaitre, à se décomposer…. Les matériaux naturels (animal/végétal) glanés, transformés, détournés, tant comme médiums que supports, induisent des volumes, des rythmes organiques où les fibres textiles et les végétaux se mêlent.

Tissage coton, laine / gousses de catalpa laquées / 150x60x25cm
Tissage laine, coton, lin, chanvre / laque végétale / 150x30x30cm


Les commentaires sont fermés.