Memento

Réflexion sur la mémoire commune, faisant écho à des références architecturales, symboliques, techniques …
Au départ un plan qui induit le passage au volume en quatre étapes, un pliage consciencieux guidé par la matière, puis deux fils rassemblés vont suspendre la mémoire.
Le pouvoir évocateur de la matière et du geste se traduit par le tissage qui est la trame de l’histoire et la laque opaque qui fige le textile dans le temps.
Le poids de la mémoire se matérialise par les dimensions d’une brique enveloppée dans une toile modelée par la lumière qui la traverse. Le passé, le présent influx sur le devenir de l’élément matériel, concret qui conduit à un regard suggestif et devient un lieu de mémoire collectif et intime.



Les commentaires sont fermés.